Un "quatrième monothéisme", vieux comme le monde
La religion ne déclenche pas les guerres
Elles sont menées ou sous-traitées en son nom

Page : 1 2 3 4Thème : Religions et statistiques
Logo début de texte, site librementdit.com 12 septembre 2017 – ... Suite de la page 1.

Malgré les actes et vidéos macabres d'une minorité (comparés au nombre des affiliés à la religion dont ils feignent la défense) formée d'armées de délinquants, d'ignorants, de borderlines et de naïfs, encadrés par des beaucoup moins ignorants ou naïfs, armés et salariés par des pays bien membres de l'ONU, il reste une très large majorité de ce monde qui voit clairement les instrumentalisations politiques, économiques et / ou stratégiques que la religion subit aujourd'hui comme tout au long de l'histoire.

Sinon, le monde devait être maintenant en pleine éruption "volcanique" de partout !



Cette majorité réalise aussi que l'exploitation d'une religion n'est pas si différente d'autres perversions d'idées pour justifier les discriminations de classes, de races, de sexe, etc.

Certes, l'exploitation de versets violents qui existent effectivement dans le Coran ont vraiment bouleversé le monde, mais des versets violents et discriminatoires peuvent être retrouvés dans notre Bible (Premier et Nouveau Testaments), pour ne parler que des monothéismes qui ont survécu jusqu'à nos jours. Il suffit de télécharger ces livres en fichiers PDF et de chercher les mots clefs.

Pourtant, ces versets ne résument aucun de ces livres. Le commun des mortels sait très bien qu'ils ne font que refléter certaines lois et règles de guerre de certaines époques lointaines. Le crime est de les réactualiser pour des raisons tout sauf religieuses.

L'exploitation s'est bien faite parfois aussi au nom de principes nobles comme l'abolition des privilèges, l'égalité devant la loi, la liberté et bien d'autres encore. Suite de l'article...

Page :  1234