L'Afrique en tête de la croissance des chrétiens et des musulmans
Projections statistiques des religions 2015-2060
Régions, âges, fertilité, taux de remplacement...

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12Thème : Religions et statistiques
Logo début de texte, site librementdit.com 12 septembre 2017 – Avant de les parcourir, rappelons juste que les projections statistiques de cet article méritent d'être lues dans une perspective de projection, mentale et culturelle ici, en évitant de calquer le présent sur l'avenir ("Religions et affiliations dans le monde", page 2).

Selon les projections du centre de recherche américain Pew Research Center*, seuls les chrétiens et les musulmans augmenteront leurs parts de la population mondiale sur la période 2015 à 2060.



La raison principale est leur croissance (34,2% et 70,45% respectivement), qui dépasserait celle de la population mondiale (32%) qui devrait augmenter de 7,28 milliards d'humains en 2015 à 9,62 milliards en 2060.

Étant les plus répandues dans le monde, l'accroissement du nombre et de la part des affiliés à ces deux religions monothéistes entraînera donc la part du groupe des personnes affiliées à une religion, de 84% de la population mondiale en 2015, à 87,5% en 2060.

Ce fait réduira logiquement, toujours selon des projections, la part des non affiliés à aucune religion dans le monde, de 16% à 12,5%.

La troisième religion monothéiste en nombre de fidèles, le judaïsme, augmentera aussi en nombres absolus, mais sa part du total se réduira (de 0,20% en 2015 à 0,17% en 2060), puisque le taux de croissance des juifs (14,7%) restera inférieur au 32% de la population mondiale.

Cette caractéristique s'applique aussi aux hindous et aux religions dites populaires**, sauf au bouddhisme qui devrait, toujours si les projections se confirment, décroître de -7,4% (détails plus loin), entraînant sa part dans le monde, de 6,9% à 4,8%.

Les parties suivante résument les catégories. Suite de l'article...

Page :  12345678 - 9101112