L'Afrique en tête de la croissance des chrétiens et des musulmans
Projections statistiques des religions 2015-2060
Régions, âges, fertilité, taux de remplacement...

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12Thème : Religions et statistiques
Logo début de texte, site librementdit.com 12 septembre 2017 – ... Suite de la page 8.

Fertilité par religion et par région (2015-2020)

À son tour, le taux de fertilité (enfant par femme) détermine aussi la croissance d'une population, en tenant compte du taux moyen de remplacement (2,1 enfant/femme) qui représente le minimum pour maintenir la croissance d'une population.

Le progrès de l'éducation, surtout celle des femmes, contribue aux différences entre les taux de fertilité, étant donné le nombre des années requis pour les études, puis les nécessités du travail qui devrait suivre, ce qui est normalement compensé par l'amélioration des niveaux de vie et de l'éducation des générations successives.



Monde

À l'échelle mondiale, le taux de fertilité est estimé à 2,4 enfants / femme dans la population générale (2015-2020).

Les taux de fertilité les plus bas (en dessous du taux moyen de remplacement, de 2,1 enfant/femme), toujours à l'échelle mondiale, se trouvent à 1,6 enfant / femme chez les non-affiliés, les bouddhistes et les "autres religions***", avec les religions populaires** juste au dessus (1,8 enfant/femme, mais toujours sous le taux de remplacement), puis les hindous et les juifs (2,3 enfants/femme), les chrétiens à 2,6 enfants/femme, et les musulmans à 2,9 enfants/femme.

Afrique sub-saharienne

En Afrique sub-saharienne, les taux de fertilité sont les plus hauts au monde, avec 4,5 enfants / femme à travers la population générale : les musulmans au top (5,2 enfants / femme), talonnés par les religions populaires** (4,7 enfants / femme), les chrétiens (4,2 enfants / femme) et les non-affiliés (4,1 enfants / femme).

Moyen-Orient et Afrique du Nord

Les chiffres fournis pour la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord sont ceux de la moyenne générale (2,8 enfants / femme), les musulmans (2,8) et les juifs (2,7).

Amérique du Nord

En Amérique du Nord, la moyenne générale est à 2,0 enfants / femme (en dessous de la barre de 2,1), avec les musulmans à 2,7 enfants / femme, suivis par les chrétiens (2,2), les juifs (2,1) et les non-affiliés (1,7).

Asie-Pacifique

En Asie-Pacifique, la moyenne générale est au niveau de la barre des 2,1 enfants / femme. Les musulmans viennent en tête (2,4), suivis par les hindous (2,3), les chrétiens (2,2), les bouddhistes (1,6) et les "autres religions***" et non-affiliés (1,5).

Amérique Latine-Caraïbes

Dans la zone Amérique Latine-Caraïbes, la moyenne générale est aussi au niveau de la barre des 2,1 enfants / femme, ainsi que celle des chrétiens et des non-affiliés. Assez loin derrière viennent les bouddhistes et les hindous (1,5) et enfin les religions populaires** (1,4).

Europe

En Europe, le taux de fertilité est estimé à 1,6 enfants / femme dans la population générale, à égalité avec les chrétiens et les hindous, talonnés par les non-affiliés (1,5). Les musulmans (2,1 enfants / femme ) sont les seuls à toucher le taux de remplacement nécessaire. Suite de l'article...

Page :  123456789101112